Get Adobe Flash player

Feuillet

Feuillet N°51

HAÏTI-PRESENCES

 

Feuillet d’information de l ‘association Haïti-Présences  (loi 1901)

44 rue Lambrecht

59500 DOUAI

tel : 03.27.86.94.87

site Internet    :    http://www.haiti-presences.fr/

N° 51 Janvier 2015

EDITO

Haïti est à l’affiche…

Des écrivains haïtiens honorés : Dany Laferrière élu à l’Académie Française, le prix de l’Algue d’or du Festival « Etonnants voyageurs » de St-Malo pour Louis-Philippe Dalembert, le prix Fémina pour

Yanick Lahens …

Une exposition au Grand Palais à Paris présente deux siècles de création artistique en Haïti, mettant l’accent sur les artistes contemporains…

Au cours de l’année qui vient de s’écouler Haïti a été ainsi mise à l’honneur. Ces écrivains reconnus, ces artistes, sculpteurs, peintres, vidéastes nous invitent à nous libérer des stéréotypes habituels, des idées reçues et à découvrir le dynamisme et la richesse de la création haïtienne. Non, l’art haïtien ne se résume pas à la peinture naïve ! Non, la situation catastrophique du pays n’étouffe pas les talents !

Changeons donc notre regard.

Bien sûr les difficultés subsistent, le pays traverse une crise politique, économique, sociale, les stigmates du séisme sont toujours visibles… Mais en Haïti, il y aussi des hommes et des femmes qui luttent chaque jour pour le respect des Droits Humains bien souvent au risque de leur vie. Nous évoquerons cette situation lors de l’assemblée générale de l’association Haïti-Présences le 6 février prochain.

En ce début d’année nous formulons le vœu que 2015 soit pour les Haïtiens l’année de la démocratie qui leur permettra d’inventer un nouvel avenir.

Bonne Année à tous et merci pour votre générosité !

 

Des nouvelles de Jean-Jo

nouvelles de Jean-Jo

Sœur Jean-Jo était prête à rentrer en Haïti en septembre quand elle a dû se résoudre à prolonger son séjour en France. En effet, on a lui décelé un problème ophtalmique qui nécessitait des injections intraoculaires difficilement réalisables en Haïti. La mort dans l’âme, contrainte et forcée, Jean-Jo a dû ronger son frein parmi nous !

Finalement, elle a pu repartir début décembre ! Joie indescriptible des retrouvailles avec les enfants, les professeurs, les sœurs Elisabeth et Marie-Geneviève sans oublier celles de Port au Prince et de Saint Marc !!!

 

 

 

 

preparatif

Sans attendre, Jean-Jo s’est replongée avec bonheur dans les préparatifs des fêtes de Noël et spécialement le Noël des pauvres etc…photo ci-contre

Elle a donc découvert la cour bétonnée !

« Cela change la vie de l’école ! Fini les énormes flaques qui occupaient une grande partie de la surface de la cour de récré, la boue qui colle aux pieds… »

cour_betonnee

Vous apercevez Sœur Marie-Geneviève tout sourire

 

 

 

 

 

Début 2015, commenceront les travaux de rénovation des latrines…

 

 

 

Sans titre-4

 

 

 

Dans le dernier feuillet, nous avions aussi évoqué l’achat de « valise-bibliothèque » pour l’école de St Michel. Concept qui plait beaucoup aux professeurs : une centaine de livres d’auteurs haïtiens contenus dans un rangement en bois facilement transportable.

Nous envisageons d’en acheter plusieurs grâce aux actions menées dans les écoles et institutions de Douai, Bergues, Wormhout, Hoymille , Estaires, Warhem.

 

 

 

 

Marché de Noël à Lambersart

Les 6 et 7 décembre, à l’invitation de l’Association Lueur d’Orient et avec l’aide précieuse de Mme Dujardin, Haïti-Présences a tenu son stand d’artisanat, un très beau temps de partage !

Marché de Noël de l’école Ste Thérèse à Bergues. 

Le 6 décembre, premier marché de Noël de l’école Sainte Thérèse à Bergues. L’occasion d’expliquer les actions de l’Association. Pour un coup d’essai, ce fut un coup de maître…

Goûter solidaire à l’Institut Sainte Union, Ecole Notre Dame de Douai.

Le 5 décembre, goûter solidaire en présence de Sr Jean-Jo. Pour sensibiliser leurs parents et amis, les élèves avaient réalisé des panneaux sur Haïti. On sentait un vrai élan joyeux de solidarité !

Merci à tous, jeunes, enseignants, familles et amis !

Changer l’image d’Haïti …est-ce possible ??

Il y a 5 ans, le monde tendait la main à Haïti. « Des 12 milliards de dollars promis au pays, nous n’en avons reçu que 4 …» constatait le président Haïtien de TV 5 Monde.

« L’Etat haïtien est faible contrairement à son peuple. Nous avons résisté à 3 siècles d’esclavage, aux épidémies, aux cyclones…à chaque fois, nous nous sommes relevés. Nous n’attendons rien de l’Etat, nous sommes habitués à ce qu’il ne fasse rien » dit Jivenel Napoléon, coordinateur de projets concernant les restaveks. Et il explique dans le numéro de « Messages » du Secours Catholique paru en janvier que « catastrophes naturelles + catastrophes politiques = familles de plus en plus pauvres qui placent leurs enfants dans d’autres familles, dans l’espoir qu’ils pourront manger. Malgré la loi qui interdit de placer des enfants en domesticité, la situation s’aggrave. Depuis le tremblement de terre, un demi-million d’enfants sont à risque. »

En lisant ces lignes, l’association est heureuse de contribuer à sa mesure à la scolarisation des restaveks. Grâce à vos dons, chaque jour à leur arrivée à l’école en début d’après-midi, nous leur restaveks. Grâce à vos dons, chaque jour à leur arrivée à l’école en début d’après restaveks. Grâce à vos dons, chaque jour à leur arrivée à l’école en début d’après assurons un repas. Ils peuvent ainsi mieux suivre les 2 heures de cours.

Oui, le peuple haïtien désire être reconnu positivement et non indéfiniment dénigré, rabaissé. Oui, les temps sont difficiles mais chaque haïtien à sa manière veut se battre et cherche à s’en sortir. Ce peuple est vivant, il est debout ! Dany LAFERRIERE écrivait : «Si on y meurt plus vite qu’ailleurs, la vie est ici plus intense.»

Haïti, pour ses créations artistiques ! Exposition à Paris au Grand Palais

Sans titre-6

Toile sans titre , 2013

« Surprise et cadeau ! Haïti, l’oubliée, dont on ne parle que lorsqu’elle est à la peine, est à Grand Palais à Paris.» écrit le Collectif Haïti de France.
On retrouve bien sûr des grands noms de l’art haïtien, mais pas seulement… L’objectif est de dépasser l’art naïf qui a fait la réputation mondiale des peintres haïtiens.
on reste saisi, entre autre, par la force des toiles de Mario BENJAMIN.

« Un cri surgi de regards exorbités, le cri d’un homme, un peintre de la beauté tranquille, pas paradis faussés ! BENJAMIN est un créateur qui tranche dans le vif. Face à son œuvre, on reste scotchés.» écrit le
critique Turine, La Libre 31/12/14

André BRETON, après ses voyages en Haïti dans les années 40, a démarche à la fois naïve et surréaliste. On se souvient aussi de l’enthousiasme d’André MALRAUX, pour les artistes paysans de « Saint Soleil»

 

Sans titre-7

 

Haïti, pour ses écrivains !

Dernièrement, le Prix Femina a été attribué à Yanick LAHENS pour Bain de lune, Ed Wespieser

Superbe roman à la fois poétique et politique qui raconte Haïti à travers 4 générations d’habitants du village d’Anse bleue. Yanick LAHENS raconte merveilleusement les luttes de ce peuple jamais usé malgré les dictatures, les ouragans et les tremblements de terre.

 

 

Sans titre-8

 

 

 

Notons aussi un livre intéressant et très informé Haïti de la perle au caillou de Stéphanie BARZASI et O. VILAIN Ed. Golias. A lire si l’on veut comprendre la situation actuelle d’Haïti sans négliger l’histoire, ni la fracture du séisme.

 

 

 

Haïti, pour la technologie !
Diderot MUSSET a osé un pari audacieux depuis quelques mois : lancer Haïti sur la voie de la haute technologie ! Ainsi, il assemble dans une usine de Port au Prince une tablette tactile «surtab» à partir de composants importés d’Asie. « Cela change l’image que notre pays renvoie habituellement ! D’autant que nous avons choisi nos employés non pas sur des diplômes, mais sur une série de tests concrets, pratiques. C’est donc une chance pour tous !» Il vise un secteur : l’enseignement. En effet, ces modèles très bon marché peuvent intéresser les écoles du pays mais aussi celles des Caraïbes ou d’Afrique. La Croix 21/10/14

CALENDRIER

  •  Vendredi 6 février 2015 à 18h30 à la Maison N-Dame, place du Barlet à Douai : Assemblée générale
  • Vendredi 20 Mars 2015 à 20h à la Maison N-Dame, place du Barlet à Douai : Conférence par Jean DANQUIGNY :  «Peindre la nature : la paysage et l’arbre»

CONCOURS dans les établissements scolaires : date limite avril 2015

Illustrez, comme vous l’entendez, la dernière chanson de Yannick NOAH :

Partager le même Soleil / S’éveiller sous le même arc en ciel

Espérer la même lumière / Redessiner d’autres frontières.